La pompe Vapourtec : élément essentiel du traitement organométallique

Une récente communication académique, publiée dans la revue Organic Process Research and Development par le groupe du professeur Steven V. Ley, de la faculté de chimie de l’université de Cambridge, décrit une éventuelle percée technologique pour la production de Tamoxifen, médicament contre le cancer du sein, à l’aide de la technologie  de la chimie de l’écoulement des fluides, créée par Vapourtec, spécialiste britannique du génie chimique.

Une des principales caractéristiques du succès remporté par cette recherche, illustrée dans l’article « Continuous flow-processing of organometallic reagents using an advanced peristaltic pumping system and the telescoped flow synthesis of (E/Z)-tamoxifen » (traitement continu des flux de réactifs organométalliques à l’aide d’un système de pompage péristaltique perfectionné et de la synthèse des flux télescopée de (E/Z)-tamoxifène), est l’application du système de chimie des fluides « E-Series » de Vapourtec, permettant le traitement de réactifs organométalliques.

La communication du groupe Ley Group décrit un procédé à écoulement continu télescopé, produisant du Tamoxifen au taux d’une dose toutes les 5 secondes.

Au mois de juin 2013, le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) recommanda que des groupes de femmes « à risque » prennent du Tamoxifen, car ce médicament pourrait contribuer à la contraction du cancer du sein.

Plus spécifiquement, la nouvelle pompe Vapourtec V-3, système de pompage péristaltique résistant aux produits chimiques, est au cœur même d’un procédé permettant aux chimistes de pomper continuellement des substances fortement réactives, permettant parfois l’emploi d’intermédiaires réactifs attrayants. On a ensuite mis à profit l’utilité de ces réactifs pour préparer le Tamoxifen, une thérapie hormonale utilisée pour traiter le cancer du sein.

Les méthodes actuelles de pompage de réactifs organométalliques, comme le n-butyllithium, les réactifs de Grignard, et le DIBAL-H, peuvent présenter un certain nombre de difficultés en raison de la sensibilité à l’air et à l’humidité ; toutefois, la pompe V-3 élimine ces problèmes.

Le V-3, basé sur le principe péristaltique, a été conçu de façon à permettre un écoulement régulier jusqu’à une pression de 10 bar, voire un amorçage automatique avec des tuyaux remplir d’air.

Les dimensions de la zone mouillée à l’intérieur de la pompe V-3 sont limitées ; on peut sécher facilement et rapidement cette zone à l’aide d’un solvant anhydre. Des réactifs peuvent être introduits directement d’une bouteille dotée d’une fermeture septum, éliminant la nécessité de traiter manuellement des réactifs pyrophoriques potentiels.

Le V-3 n’est pas muni d’un clapet anti-retour ou de joints coulissants, ce qui signifie que la production occasionnelle de particules de sels insolubles en suspension, due à de faibles quantités d’humidité, n’entrave aucunement le processus.

Le Dr. Duncan Browne, chimiste post-doctoral en flux expérimental, participant au projet de recherche dans le groupe Ley, à Cambridge, a déclaré : « la pompe V-3 nous a permis de développer des réactions de chimie des écoulements précédentes dans des procédés véritablement continus produisant des grosses quantités de matières. Le pompage simplifié d’espèces organométalliques nous a permis d’accéder à des réactions et à une réactivité, que nous avions, jusqu’à présent, trouvé difficiles ».

Comme l’explique Andrew Mansfield, spécialiste des applications chez Vapourtec : « il s’agit d’une communication très importante de l’université de Cambridge, portant sur une percée technologique significative en chimie des fluides avec notre système « E-series », comprenant la pompe V-3, et qui s’est avéré être un composant critique du procédé entier ».

Et Andrew conclut en ajoutant : « il s’agit d’un parfait exemple de la façon dont l’innovation technologique dans le secteur de la chimie des écoulements de fluides permet parfois d’apporter des solutions manufacturées plus efficaces et effectives dans un vaste éventail de secteurs industriels, y compris l’industrie pharmaceutique »

Pour tout autre renseignement, prière de visiter www.vapourtec.com

FIN

Get in touch

Please use the contact methods below to talk to us about our products and services. We aim to respond to your enquiry within 24 hours.

Call us on +44 (0)1284 728659 or Email us

Request a quote